Err

Votre panier : 0,00 €

Peinture

Sculpture

L'Artiste

Espace Pro

Shop

Interview avec T'M


Né en 1982 à Séoul (Corée du Sud), T'M est un artiste français issu d'une formation artistique et d'un parcours professionnel dans la mode.

D'apparence élégante et soignée, T'M contraste avec l'idée que l'on peut se faire d'un Graffeur.

Découvrons ensemble ce "Kid des 80'S" 

Qui est T'M?

     Je suis un artiste et un amoureux.

Mon crédo est de faire uniquement ce que j’aime… mais j’ai la chance d’aimer beaucoup de choses (Rires)

Quel est votre rapport à l'art?

     L’art a toujours eu une place prépondérante chez moi.

Enfant, j’étais de nature timide mais très curieuse. Je crois avoir trouvé dans l’art et dans sa pratique, un moyen de m’exprimer plus personnellement, une manière de m’affranchir des limites qu’impose le langage verbal.

     La  pratique de mon art me nourrit, m’épanouit et m’accompagne depuis aussi loin que je me souvienne. Ma vie peut être faite de concessions, mais aucune sur la pratique de mon art. Le besoin est viscéral, vital ; Il est « mon amant inconditionnel »;

     En amour, c’est un ménage à trois (Rires)

Quelle est votre expérience professionnelle et votre bagage artistique?

     Issu d’une  formation en Arts Appliqués (Lycée de la Communication – St Géraud), et d’une spécialisation en stylisme de mode, (Atelier Chardon Savard), j’ai travaillé une dizaine d’années pour différents Créateurs et Maisons de couture (Gucci, Sonia Rykiel, Chloé, Karl Lagerfeld…).

     Alternant entre ma passion chronophage pour la peinture et ma carrière professionnelle, pratiquer mon art a toujours été essentiel à mon épanouissement.      

     J’ai ainsi pu mettre toute ces années à profit pour perfectionner mes techniques et explorer de nouveaux sentiers.

     Attiré par les ambiances undergrounds, j’ai passé beaucoup de temps à graffer, sur des chantiers et dans des usines abandonnées.

     Là, dans La rouille et la saleté, au milieu des dégoulinures d'huiles et de peintures, j’ai trouvé une matière nouvelle que j’ai exprimée sous forme de toiles abstraites et matiéristes.

     Poussée par mon amie, et créatrice de bijoux (Agathe - Opale Bijoux) à exploiter mes qualités graphiques, je me suis lancé sur mes premières toiles figuratives : une série d’huiles aux couteaux sur le thème des super-héros; révélation et point de départ de mon travail actuel.

     Depuis 2016, j’ai ouvert mon Atelier, T’M studio et me dédie totalement à la pratique de mon art et à mes créations.

Pouvez vous nous en dire plus sur votre nom?

     « T’M » se prononce  « T’aime », et le choix de ce nom fait référence à mes initiales, (Thibault Martin) et au fait que j’aime explorer différents thèmes.

Quelles sont vos inspirations?

     Comme tout Kid des 80’s j’ai été bercé dans la PoP Culture et celle de la société de consommation : Comics, TV, Cinéma, Musique, Web, Réseaux sociaux….

Tous ces médias sont pour moi une source d’inspiration inépuisable.

Quel est le sujet principal dans vos oeuvres?

     Je peins essentiellement les personnages fictifs qui ont marqué mon enfance, super-héros, comics, cartoons...

     J’aime les représenter sous forme de portrait sur fond uni, afin de révéler leur valeur iconique.

     Mais j’avoue que mes prochains projets explorent de nouvelles voies...

Quels thêmes explorez vous?


    • La valeur iconique des personnages fictifs des 80’s et leurs influences sur notre société.
    • Le paradoxe entre la recherche de nature et « retour au naturel » dans une société qui aime consommer.

Quel est votre processus de création?

     C’est au départ quelque chose de très instinctif, voire compulsif.

     De manière naturelle, mon imaginaire crée en permanence des métaphores visuelles de mon environnement : image, son, parfum, texture, souvenir (…), tout se transforme et mute vers quelque chose de différent, mais de toujours visuel.

     Parfois certaines de ces mutations deviennent une idée rémanente qui a besoin d’être exhorter sous forme de dessin et de peinture.

     Cette période de Dessin et de Peinture est un moment clé dans mon processus de création : c’est une période de recherche et d’exploration ou le « tout est possible », et où tout « accident » tout « inattendu » est le bienvenu…

Quelles techniques employez vous?

    • Le Dessin: bien que je retravaille de plus en plus mes pochoirs informatiquement, j’ai une affinité particulière pour le dessin, et je commence toujours par dessiner mes pochoirs traditionnellement.
    • Le Pochoirisme : un travail de patience et de précision, mais également de projection : Je crée  pour chaque couleur, et chaque ombre et lumière d’un sujet, un pochoir individuel, suivi d’un long travail de découpe.
    • Le Graff (peinture aérosol): j’aime la possibilité infinie d’effets que propose cette technique. Mais mes techniques changent et évoluent au fur et à mesure de mes projets…

D'où vous vient votre intéret pour le Graff?

     Fils, d’entrepreneurs en Métallurgie, j’ai grandi et évolué dans l’univers du bâtiment.

Les chantiers et terrains en construction étaient mon terrain de jeu, et le Graffiti y était l’invité non-attendu, la note de couleur PoP dans un univers de bétons et d’acier.

     Jouant sur les cordes sensibles d’un environnement et de sensations faisant écho à mon enfance, la pratique du graff a toujours eu une résonnance affective en moi.

     C’est en quelque sorte ma madeleine de Proust; Pour moi, graffer, c’est un peu comme me sentir à la maison (Rires)

Que faites vous de votre temps libre?

     J’aime voyager, écouter de la musique, regarder des films, séries, animés, et cuisiner…

Au propre comme au figuré, mon âme a besoin d’être nourrie et inspirée de bonnes choses et son appétit est ...énorme…(Rires)

Pouvez vous nous citer 3 oeuvres qui vous ont marquées?

    • Une BD: « Plus ne m’est rien » premier volet de la guerre des Sambre d’Yslaire 
    • Chopin’s Waterloo d’Arman
    • L'œuvre ANT 76, Grande anthropophagie bleue, d’Yves Klein

Que peut-on vous souhaiter?

     Continuer à développer mon art, et à le partager; faire ce que j’aime...

Mourir une bombe de peinture à  la main (Rires)

@artisteTM

#TM.artiste




*Frais de Ports Offerts* dans les Pays membres de l'Union Européenne.